Les terrasses, les cinémas et les salles de sport vont pouvoir rouvrir dès le 19 avril en #Suisse,

Chaos Stade de France : le Real Madrid exige des «réponses» pour ses supporters agressés

A la suite de Liverpool, le club espagnol a demandé aux autorités françaises de s’expliquer quant au traitement réservé à ses supporters lors de la finale chaotique du 28 mai au Stade de France, évoquant de nombreuses agressions après le match. Dans un communiqué publié le 3 juin en «défense des supporters», le Real Madrid a demandé des «réponses» sur le traitement qui leur a été infligé durant la finale de la Ligue des champions et appelé à «déterminer qui sont les responsables» des scènes chaotiques du Stade de France. 

Evoquant les «événements malheureux qui se sont déroulés le 28 mai dernier» près du Stade de France, le Real Madrid souhaite savoir «quels critères ont été pris en considération» pour que Paris accueille la finale, match qui devait initialement se tenir en Russie. «Nous exigeons également des réponses et des explications pour déterminer qui sont les responsables qui ont laissé les supporters sans surveillance et sans défense», poursuit le communiqué, qui assure que les «Madridistas» ont eu un «comportement général à tout moment exemplaire». 

Certains d’entre eux ont même dû passer la nuit à l’hôpital en raison de leurs blessures Si l’usage disproportionné de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre a été initialement souligné concernant les supporters de Liverpool, le Real Madrid met l’accent sur les actes de délinquance dont été victimes ses supporters, avec des vols et des agressions violentes. «Comme l’ont montré les images édifiantes des médias, de nombreux supporters ont été agressés, harcelés, attaqués. 

Certains événements ont également eu lieu alors qu’ils circulaient dans leur voiture […] Certains d’entre eux ont même dû passer la nuit à l’hôpital en raison de leurs blessures», rapporte le Real Madrid dans son communiqué. Lire aussi L’influenceur ayant pénétré dans le Stade de France revenait-il de Syrie ? Ce que l’on sait «Nos supporters méritent une réponse mais aussi que les responsabilités pertinentes soient dégagées afin que des situations comme celles vécues ce soir-là soient éradiquées à jamais du football et du sport», ajoute le club. La demande d’explication du club madrilène vient compléter une série de témoignages relatant les agressions violentes dont ont été victimes des supporters anglais, recueillies notamment par Le Parisien, au point que certains ont formellement déconseillé à leurs compatriotes de se rendre à Paris pour les Jeux olympiques de 2024 en raison des risques encourus. 

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui incrimine depuis le début les supporters britanniques, affirmant qu’ils sont en grande partie responsables des incidents, a présenté des excuses le 1er juin pour l’organisation désastreuse de la finale. Il a toutefois maintenu sa version controversée selon laquelle les débordements étaient liés au fait qu’environ 35 000 supporters de plus que la jauge prévue se seraient présentés au Stade de France, munis selon lui de billets falsifiés ou sans billet. Après le fiasco retentissant du 28 mai et en vue du match opposant la France au Danemark ce 3 juin, à nouveau au Stade de France, la préfecture de police de Paris a annoncé la mobilisation d’environ 2 000 policiers et gendarmes, dont 650 dédiés à la lutte contre la délinquance aux abords de l’enceinte sportive. 

L’AFP relève que plusieurs de ses sources policières ont ironisé sur l’ampleur du dispositif prévu et se sont inquiétées que le chaos ayant entouré la finale de la Ligue des Champions n’ait pas provoqué d’enquête sur la chaîne de commandement.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest